window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-113130032-3'); Accueil - Bureau Cogi
Responsive menu
067/21 61 01
Fax: 067/22 09 63
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Nos services

Start-up

Vous souhaitez devenir indépendant ? Nous vous aidons et nous vous assistons de A à Z dans votre projet.

  • Plan financier, suivi notarial,…
  • Démarche BCE, TVA, …
  • Etude des primes et subsides,…

Comptabilité

Vous êtes déjà indépendant ? Nous réalisons le suivi permanent de votre comptabilité, de vos déclarations TVA, de vos déclarations fiscales.

  • Comptabilité
  • Gestion financière
  • Facturation électronique

Fiscalité

Vous souhaitez optimiser la fiscalité de votre structure ? Nous étudions et nous mettons en place toutes les opportunités fiscales.

  • Déclaration fiscale (IPP,ISOC,IPM,…)
  • Déclaration périodique TVA
  • Fiches fiscales 281.xx

Services agricoles

Spécialisé depuis plus de 50 ans dans le domaine agricole, nous réalisons tous les taches administratives, comptables et fiscales de votre métier.

  • Déclaration PAC
  • Déclaration fiscale forfaitaire ou réelle
  • Transmission d’entreprise

Actualités

Circulaire 2020/C/117 concernant la réduction d’impôt pour garde d’enfant pour des activités qui sont annulées dans le cadre du COVID-19

La présente circulaire commente une mesure temporaire qui concerne des dépenses payées en 2019 ou 2020 pour une activité d'accueil qui aurait dû se dérouler durant la période du 14.03.2020 au 31.12.2020 mais qui a été annulée par l'organisateur en raison des mesures suite à la pandémie du COVID-19.

Si les parents ne récupèrent pas (totalement ou partiellement) le montant payé pour l'activité d'accueil annulée, ces dépenses donneront quand même droit, sous certaines conditions, à la réduction d'impôt pour garde d'enfant (1).

La présente circulaire annule et remplace la circulaire 2020/C/60 du 24.04.2020.

 

Les dépenses pour garde d’enfant peuvent, si un certain nombre de conditions sont respectées, donner droit à une réduction d’impôt de 45 % des dépenses réellement payées, le cas échéant limitées à 11,20 euros par jour de garde et par enfant (2).

En savoir plus

Quelles sont les conséquences de la crise liée au coronavirus pour votre fonds d’épargne-pension?

Bien que le marché boursier se soit quelque peu redressé après avoir chuté au début de la crise liée au coronavirus, la plupart des indices boursiers sont encore toujours dans le rouge par rapport au début de cette année-ci. Ceci a également des conséquences pour le rendement des fonds d’épargne-pension. Voilà pourquoi ceux qui atteignent l’âge de la retraite, ont intérêt à faire les bons choix.

L’assurance épargne-pension: un impact minimal

Voulez-vous épargner pour votre pension d’une manière fiscalement avantageuse? Dans ce cas, vous pouvez opter pour une assurance épargne-pension ou pour un fonds d’épargne-pension. En ce qui concerne l’assurance épargne-pension, dont le produit le plus courant est le contrat de la branche 21, l’impact de la crise liée au coronavirus reste limité. Les épargnants ont droit à un taux annuel prédéterminé, qui sera éventuellement complété par une participation aux bénéfices. Cette participation aux bénéfices dépendra des résultats de l’assureur. Dans le pire des cas, votre rendement restera donc limité au taux d’intérêt fixe.

En savoir plus

Circulaire 2020/C/111 relative à la réduction d'impôt pour les libéralités faites en 2020

Cette circulaire traite de la réduction d'impôt pour les libéralités faites en 2020 (loi du 15.07.2020 portant diverses mesures fiscales urgentes en raison de la pandémie du COVID-19 (CORONA III)).

I. INTRODUCTION

  1. Les articles 3 et 5 de la loi du 15.07.2020 portant diverses mesures fiscales urgentes en raison de la pandémie du COVID-19 (CORONA III) (MB 23.07.2020) apportent différents changements à la réduction d'impôt pour libéralités faites en 2020 visée à l'article 14533, CIR 92.

    Ces changements s'appliquent tant pour les libéralités faites en argent en 2020 que pour celles faites en nature en 2020.
En savoir plus

Le prêt voiture ou le leasing?

Optez-vous pour le financement classique ou pour le leasing en achetant une voiture que vous ne voulez/pouvez pas immédiatement rembourser de vos propres moyens? Ces 2 formules présentent des avantages et des inconvénients. Il n’est pas toujours possible de déterminer à l’avance laquelle des 2 est la meilleure.

Jusqu’à la fin du mois d’août, Fiat lance une action avec son 500 Lounge Hybrid 70 cv. Vous pourrez la prendre en leasing privé durant 5 ans et rouler 50.000 km au total. Cela vous coûtera 229 euros par mois. Si vous roulez plus, vous paierez un supplément.

A part la location de la voiture, le montant mensuel comprend l’entretien, les taxes (la taxe de circulation et la taxe d’immatriculation), les assurances (responsabilité civile, assistance juridique et omnium avec une franchise de 500 euros) et l’assistance dépannage dans toute l’Europe.

En savoir plus

Tout sur la déduction fiscale pour investissements en matière d’investissements économiseurs d’énergie

Les entreprises et les indépendants qui procèdent à l’installation de panneaux solaires bénéficient d’un avantage fiscal intéressant : la déduction majorée pour investissement. Cet incitant rend l’installation de panneaux photovoltaïques sur le toit de votre entreprise ou de votre bureau à domicile encore plus abordable. Explications.

Diminuez l’impact financier de vos panneaux solaires grâce à la déduction pour investissement

En investissant dans une installation photovoltaïque, vous préservez l’environnement, tout en réduisant vos coûts énergétiques. Les pouvoirs publics accordent en outre des incitants destinés à encourager l’investissement et à augmenter le rendement de l’installation. Les autorités fédérales octroient une déduction fiscale majorée pour investissements économiseurs d’énergie. Cette mesure couvre entre autres les panneaux solaires utilisés en partie ou exclusivement à des fins professionnelles.

En savoir plus

Forte baisse des prix de l’énergie au deuxième trimestre en Belgique

Inflation totale en Belgique égale à zéro

Les prix à la consommation des produits énergétiques ont fortement chuté en Belgique au deuxième trimestre 2020 (-16,3 % sur base annuelle). Cette baisse explique en grande partie que l’inflation totale ait également diminué, pour s’établir à 0,0 % pour cette même période. Les produits alimentaires ont, en revanche, connu une inflation de 3,2 %. Pour le quatrième trimestre consécutif, l’inflation totale en Belgique est plus basse qu’en moyenne dans les principaux pays voisins. C’est ce qui ressort du deuxième rapport trimestriel 2020 de l’Observatoire des prix.

En Belgique, les prix à la consommation des produits énergétiques ont chuté en moyenne de 16,3 % sur base annuelle au deuxième trimestre 2020 (contre -6,0 % au premier trimestre). Ce sont les prix des carburants, des combustibles liquides, du gaz et de l’électricité qui ont connu une très forte baisse sur un an au second trimestre. Notons que la baisse des prix sur un an s’est atténuée en juin (-13,1 %) suite, entre autres, aux premières mesures de déconfinement amorcées en Europe depuis mai.

En savoir plus